20th Century Boys / Naoki Urasawa

À la fin des années 1960, Kenji et ses amis se retrouvent dans leur « base secrète », un refuge en herbes tressées où ils rédigent des prédictions catastrophe : le groupe d'enfants imagine que la Terre sera attaquée par un groupe terroriste le 31 décembre 2000, dernier jour du XXème siècle. La bande invente par ailleurs un logo en signe de ralliement.

Trente ans plus tard, en 1997, Kenji, devenu gérant de supérette, mène une vie sans encombre. Jusqu'au jour où il réalise que le mystérieux gourou d'une secte réutilise le symbole de la bande. Mais il y a pire : le dénommé Ami compte bien réaliser ses prédictions d'enfance. L’humanité est donc condamnée à disparaître le 31 décembre 2000...à moins que Kenji ne reforme sa bande pour empêcher ce funeste projet tout en démasquant Ami, qui serait l’un de ses amis d’enfance.

Si on me demande quelle est ma série BD préférée dans toutes celles présentes à la médiathèque, je réponds invariablement 20th Century Boys. A la fois thriller, récit d'anticipation et évocation de l'enfance, ce manga possède une multitude d'intrigues qui nous laisse béat devant une telle maîtrise narrative, même si sa conclusion peut frustrer le lecteur. Le mangaka Naoki Urasawa est un conteur hors pair et chacun des 22 volumes de sa série se termine par un cliffhanger qui rend l'attente du suivant insoutenable.

Vendu à plus de 25 millions d'exemplaires, 20th Century Boys a remporté le prix de la meilleure série au festival BD d'Angoulême en 2004.   

BD URA T1 (série en 22 volumes)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.